Bénin, LA LIBERTÉ DE PRESSE FORTEMENT MENACÉE: Un journaliste a été condamné pour « harcèlement » pour avoir fait son travail de journalisme.

Les autorités béninoises doivent annuler la condamnation à 18 mois de prison prononcée contre le journaliste d’investigation Ignace Sossou et le libérer. GAPP-Afrique et l’ensemble de ses partenaires suivent de près la situation. Nous exigeons sa libération lors de son procès en appel dont la prochaine date d’audience est le 27 mars 2020.

CHARTE PORTANT CRÉACTION, FONCTIONNEMENT, COLLABORATION ET DE BONNE GOUVERNANCE ENTRE G.A.P.P.-AFRIQUE ET LES G.A.P.P.

Le Groupe d’Action pour le Progrès et la Paix (G.A.P.P.-Afrique), qui fédère les G.A.P.P. nationaux, est une organisation internationale non gouvernementale de défense des droits de l’homme qui lutte pour la :

promotion de la liberté d’association, de presse, d’expression, de réunion et d’assemblée pacifique par l’appui aux réformes législatives et réglementaires pour un environnement juridique favorable aux associations, journalistes et acteurs de la société civile;
lutte contre la torture, les traitements inhumains et dégradants, la lutte pour l’abolition de la peine de mort, l’humanisation des lieux de détention et un appui juridique et judiciaire aux personnes privées de liberté.

Le Groupe d'action pour le progrès et la paix est une association internationale présente au Bénin, au Mali, en France et au Canada

Partenaires