Bénin, LA LIBERTÉ DE PRESSE FORTEMENT MENACÉE: Un journaliste a été condamné pour « harcèlement » pour avoir fait son travail de journalisme.

Les autorités béninoises doivent annuler la condamnation à 18 mois de prison prononcée contre le journaliste d’investigation Ignace Sossou et le libérer. GAPP-Afrique et l’ensemble de ses partenaires suivent de près la situation. Nous exigeons sa libération lors de son procès en appel dont la prochaine date d’audience est le 27 mars 2020.

DÉCLARATION : La lutte contre le harcèlement sexuel au travail doit être renforcée au BENIN !

Face aux dénonciations de cas de harcèlement dans l’administration publique et privée, particulièrement à l’ORTB, une trentaine d’organisations de la société civile, des personnalités à divers niveaux, anciens et anciennes ministres, anciens députés, hommes et femmes politiques, acteurs et activistes des droits humains, journalistes, avocats et avocates, membres de diverses structures, ont publié ce jour une déclaration dont voici la teneur :

APPEL À CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT

Grâce au financement OSIWA, G.A.P.P.-Mali lance le projet « Diffusion d’Information Juridique et Judiciaire par Internet (D.I.J.I-Mali) » qui consiste à réaliser une application web et mobile de diffusion des textes de loi de protection des personnes privées de liberté (gardées à vue ou incarcérées en prison) au Mali. L’application sera un outil qui permet à tout citoyen malien arrêté ou incarcéré ou à quelconque membre de sa famille ou ami d’avoir les informations juridiques et judiciaires pertinentes pour une assistance juridique et judiciaire pertinente.

Présentation à la presse de Indice de Pérennisation des Organisations de la Société Civile du Bénin en 2018

%%excerpt%% En présence de Monsieur SIMON Asoba, Représentant de l’USAID Bénin, Monsieur Thierry S. Bidouzo, Docteur en droit public, Enseignant à la Faculté de droit et de science politique de l’Université d’Abomey-Calavi, et Consultant-Formateur à GAPP-Afrique, a présenté à la presse le Rapport de l’Indice de Pérennisation des Organisations de la Société Civile du Bénin en 2018

Publication du rapport 2018 de l’Indice de durabilité de l’organisation de la société civile de USAID

L’Indice de durabilité de l’organisation de la société civile de USAID (l’Indice ou OSC SI) couvre chaque année la force et la viabilité globale dans les secteurs des OSC en Afrique, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MENA), en Afghanistan, au Pakistan et en Europe Centrale et de l’Est ainsi qu’en Eurasie. L’Indice de durabilité des OSC est un outil développé par USAID pour évaluer la force et la viabilité globale des secteurs des OSC partout dans le monde. En analysant sept dimensions qui sont essentielles pour la durabilité sectorielle, l’Indice met en évidence tant les forces que les contraintes dans le développement des OSC. L’indice permet une comparaison à la fois entre les pays et dans le temps.

En mission au Bénin, l’Administrateur principal de G.A.P.P.-Afrique, rencontre les membres de la CBDH

Rencontre entre les membres de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBDH) et Monsieur Hermann NOUNAWON KÉKÉRÉ, Administrateur Principal de G.A.P.P.-Afrique, assisté de Gildas Padonou, Directeur-Pays de G.A.P.P.-Bénin de Espréo Dossou NOUKONME, Chargé de la relation avec la Presse et de Madame Carmen Linda LOKOSSA, chargée des projets avec les partenaires anglophones.

Séance de signature de la CHARTE entre Monsieur Hermann NOUNAWON KÉKÉRÉ, Administrateur Principal de GAPP-Afrique et Monsieur Gildas Padonou, Directeur- Pays de GAPP-Bénin

Journée du 10 août 2019 : Le second objet de la mission de l’Administrateur au BENIN est la signature entre G.A.P.P.-Afrique et G.A.P.P.-Bénin du document intitulé « Charte portant création, fonctionnement, collaboration et de bonne gouvernance entre G.A.P.P.-Afrique et G.A.P.P-Bénin ». La cérémonie s’est déroulée au siège de GAPP-Bénin à Cotonou, au quartier Hindé.

L’Administrateur principal du Groupe d’Action pour le Progrès et la Paix (G.A.P.P.-Afrique) en mission au Mali.

Du 7 au 15 juillet 2019, Hermann NOUNAWON KÉKÉRÉ, l’Administrateur principal du Groupe d’Action pour le Progrès et la Paix (G.A.P.P.-Afrique) a effectué une mission de collecte de lancement d’un projet majeur au Mali. Mis en œuvre par l’antenne de G.A.P.P à Bamako (Mali ), le projet, dénommé « Évaluation des Libertés Fondamentales au Mali» a pour but d’évaluer l’environnement juridique favorable à la liberté d’association, de réunion et de presse au Mali.

Séance de travail entre l’Administrateur principal du Groupe d’Action pour le Progrès et la Paix (G.A.P.P.-Afrique) et la Présidente de l’Institut National pour la Promotion de la Femme au Bénin

Du 20 juillet au 15 Août 2019, Hermann NOUNAWON KÉKÉRÉ, l’Administrateur principal du Groupe d’Action pour le Progrès et la Paix (G.A.P.P.-Afrique) a effectué une mission d’évaluation des projets financés par G.A.P.P.-Afrique et mis en œuvre par G.A.P.P.-Bénin. Au cours de son séjour au Bénin, l’Administrateur a eu plusieurs rencontres avec l’équipe de G.A.P.P.-Bénin, la Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBDH) et l’Institut National pour la Promotion de la Femme (INPF).

Projet portant sur la reforme de la loi 1901 relative à la Liberté d’association, de réunion et d’assemblé pacifique

Présentation du projet Le Bénin a accédé à l’indépendance en 1960. Il a connu une longue période d’instabilité et de dictature jusqu’en 1990 où il a accédé à un régime démocratique. Depuis lors, chaque cinq ans, des élections sont organisées et le pays connait l’alternance. Les élections sont organisées à bonne date ; la liberté d’expression, […]

Le Groupe d'action pour le progrès et la paix est une association internationale présente au Bénin, au Mali, en France et au Canada

Partenaires