En mission au Bénin, l’Administrateur principal de G.A.P.P.-Afrique, rencontre les membres de la CBDH

Journée du 12 août 2019 au Centre de Documentation et d’Information Juridique: Rencontre entre les membres de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBDH) et Monsieur Hermann NOUNAWON KÉKÉRÉ, Administrateur Principal de G.A.P.P.-Afrique, assisté de Gildas Padonou, Directeur-Pays de G.A.P.P.-Bénin de Espréo Dossou NOUKONME, Chargé de la relation avec la Presse et de Madame Carmen Linda LOKOSSA, chargée des projets avec les partenaires anglophones. En plus de son Président, Monsieur Clément Capo-Chichi, la CBDH était représentée par sa Vice-Présidente, Madame ADAMON Sidikatou, son Rapporteur Général, Monsieur Serge Prince Agbodjan, son Trésorier, Monsieur Christophe Houessinon, assisté de son adjoint, Monsieur Adjovi Émérico. Après avoir remercié l’Administrateur principal de G.A.P.P.-Afrique d’avoir choisi la CBDH parmi les structures de promotion et de défense des droits humains à visiter lors de sa tournée ouest africaine, monsieur Clément Capo-Chichi a présenté les membres de la Commission. Il a insisté sur les six axes d’intervention identifié par la Commission pour conduire son mandat. Il s’agit de :

  • Droits de l’enfant,
  • Droits des femmes, des personnes vivant avec un handicap et les personnes vulnérables notamment les albinos, les personnes âgées
  • Droits des défenseurs des droits humains, la liberté d’association et la liberté de presse;
  • Les prisons et les conditions de vie carcérales
  • L’accès à la justice
  • Et le droit à la vie, santé et environnement

Le Président de la Commission a souhaité que les collaborations entre les partenaires et la Commission soient prioritairement axés sur ces différents points. Prenant la parole, l’Administrateur principal de G.A.P.P.-Afrique a, à son tour, remercié le Président et les membres de la Commission pour avoir accepté recevoir son équipe. Il a rassuré les membres de la Commission que G.A.P.P.-Afrique ne ménagera aucun effort pour mobiliser l’ensemble de ses partenaires internationaux pour soutenir la Commission sur ses différents axes d’interventions susmentionnés. Il a souhaité que la Commission communique davantage afin de mieux se faire connaitre et faire connaitre ses actions au sein des réseaux des organisations de la société civiles et de l’ensemble de la population du Bénin. Revenant sur les violences observées lors de la périodes électorales au Bénin au cours des mois d’Avril et de Mai, la Commission a présenté à la délégation de G.A.P.P.-Afrique l’ensemble des actions qu’elle a menées. Contrairement à ce que l’opinion pense, la Commission a mené plusieurs enquêtes de terrain, a organisé plusieurs séances de travail avec les victimes et leurs parents, a obtenu la libération plusieurs personnes arbitrairement détenu. Elle continue de déployer tous ces efforts pour la libération d’autres leaders d’opinion de l’opposition détenus. Elle entretient un dialogue fructueux avec les autorités béninoise pour le respect des droits des personnes interpelées dans le cadre de ces violences. La délégation de G.A.P.P.-Afrique a félicité les membres de la Commission pour tous ces efforts. la séance a été sanctionnée par une photo de famille.

Cotonou, le 20 août 2019

La Cellule de Communication

Poignée de main entre Hermann NOUNAWON KEKERE, administrateur de GAPP-Afrique et Clément Capo-CHICHI, Président de la CBDH
Poignée de main entre Hermann NOUNAWON KEKERE, administrateur de GAPP-Afrique et ADAMON Sidikatou, Vice-Présidente de la CBDH

Photo de famille de la Rencontre entre les membres de la CBDH et l’équipe de GAPP-Afrique à Cotonou au Bénin

Partager

Le Groupe d'action pour le progrès et la paix est une association internationale présente au Bénin, au Mali, en France et au Canada

Partenaires