GROUPE D’ACTION pour le PROGRES et la PAIX

Né le 05 janvier 2002 à Porto Novo au Bénin, le GROUPE D’ACTION pour le PROGRES et la PAIX est une association internationale présente au Bénin, au Mali, en France et au Canada. Nous sommes une organisation dirigée par une équipe dynamique, engagée pour la promotion des droits humains, de la démocratie et de la bonne gouvernance. Depuis 2018, le GROUPE D’ACTION pour le PROGRES et la PAIX a son siège international au Québec au Canada.

Sur les dix premières années d’existence, nous avons développé plusieurs activités dans les milieux scolaires notamment des campagnes de sensibilisation par et pour les jeunes sur les droits de l’homme. Nous avons initié le projet « Club scolaire pour les Droits de l’Homme ». C’est un programme d’éducation aux droits humains dans les lycées et collèges du Bénin. Cela a constitué notre activité principale de 2002 à 2012. Elle avait pour but de créer par et pour les élèves, des clubs ayant un encadreur issu de l’association GAPP Bénin. Cette activité a été exécutée uniquement dans la ville de Porto Novo et regroupe six établissements scolaires. Chaque club se réunit une fois par semaine. En 10 ans d’animation, nos clubs scolaires ont travaillé avec plus de 600 jeunes de 10 à 18 ans. Grâce à nos partenaires, cinquante jeunes issus de la fédération nationales des clubs UNESCO de la ville de Porto Novo ont bénéficié d’une formation de trois mois, soit deux séances par semaines sur la thématique des droits de l’homme. La formation se déroulait à l’Institut National de la jeunesse, de l’Éducation Physique et Sportive (INJEPS) situé à Porto Novo.

Le Groupe pour le Progrès et la Paix (GAPP Bénin), dorénavant GAPP-Afrique, est une organisation de la société civile (OSC) dédiée à promouvoir les droits de l’homme,la démocratie et la bonne gouvernance. Depuis 2014,  GAPP-Afrique travaille au soutien des droits à la liberté d’association, d’expression et de réunion pacifique et de prôner l’abolition de la peine de mort et les traitements inhumains et dégradants.

À son assemblée générale de janvier 2012, le Groupe d’Action pour le Progrès et la Paix (G.A.P.P.-Afrique) s’est doté de nouveaux objectifs et plan d’intervention autour de deux axes.

  1. Promotion et protection de la liberté d’association, de réunion et d’expression et la liberté de presse.
  2. Lutte contre la peine de mort, les traitements inhumains et dégradants et la peine de mort. (Les prisons)
    Elle oeuvre pour le respect des droits de la personne humaine, et plus particulièrement pour la prévention et la lutte contre la torture et les traitements cruels, inhumains ou dégradants et pour l’abolition de la peine de mort. Elle organise :

    • Des visites de lieux de détention, des ateliers de sensibilisation sur les droits des personnes privées de liberté,
    • Des actions de plaidoyer auprès des autorités béninoises pour une prison plus humaine et pour l’abolition de la peine de mort,
    • Des ateliers de formation des Officiers de police judiciaire sur les droits des détenus, des ateliers de sensibilisation, en langue locale, des communautés rurales sur le respect des droits humains.

 

Notre mission

Le Groupe d’Action pour le Progrès et la Paix définit ses missions autour de son objectif associatif: la promotion et la défense des droits de l’homme, Promotion et protection de la liberté d’association, de réunion et d’expression et la liberté de presse et la Lutte contre la peine de mort, les traitements inhumains et dégradants et la peine de mort. (Les prisons). 

Ainsi, notre association de l’appui et accompagne les Gouvernement, les organisations de la société civile pour que les pays fassent les réformes législatives nécessaires à la Promotion et protection de la liberté d’association, de réunion et d’expression et la liberté de presse et la Lutte contre la peine de mort, les traitements inhumains et dégradants et la peine de mort. (Les prisons).

Notre organisation fait de la sensibilisation, de l’Éducation, de la participation au développement de la citoyenneté, au développement d’un environnement juridique favorable aux organisations de la société civile.

 

Notre vision

Le Groupe d’Action pour le Progrès et la Paix cherche constamment à se dépasser et se positionner comme leader des organisations qui œuvrent pour les libertés fondamentales et pour un monde de paix. Nous désirons offrir à nos partenaires des solutions complètes et intégrées, qui répondront à leurs besoins actuels et futurs.

 

Nos valeurs

RÉPONDRE AUX BESOINS

Groupe d’Action pour le Progrès et la Paix est une organisation qui travaille en fonction des besoins. Sa principale préoccupation consiste à cibler les projets au regard des besoins de ses partenaires locaux dans les pays où il intervient

PARTAGER LES VALEURS HUMANITAIRES UNIVERSELLES

Conformément aux valeurs générales de responsabilité humanitaire:

  • Ne pas porter préjudice — Nous agissons de façon responsable et nous nous s’assurons que nos activités n’affectent en rien les communautés locales ou tout autre intervenant.
  • Favoriser la coopération et la collaboration d’intervenants nationaux et internationaux pour porter assistance aux personnes vulnérables et partager nos connaissances avec les partenaires locaux.

 RESPECTER L’ENVIRONNEMENT

Dans la mesure du possible, nos programmes appliquent des solutions respectueuses de l’environnement.

TRANSPARENCE ET RESPONSABILITÉ

Notre organisation agit en toute transparence au regard des financements mis à sa disposition par ses partenaires et membres.

 

Promotion et protection de la liberté d’association, de réunion et d’expression et la liberté de presse

Le Groupe d’Action pour le Progrès et la Paix promeut un environnement juridique qui renforce la société civile et fait progresser les libertés d’association et de réunion, la philanthropie et la participation publique en Afrique. Le Groupe d’Action pour le Progrès et la Paix fourni une assistance technique et de recherche couvrant les systèmes politiques, économiques et juridiques.

Pour nous, toute réforme législative et réglementaire relative à cet axe d’intervention doit résulter d’un processus inclusif, participatif et transparent. Notre assistance est professionnelle et non partisane; Nos activités visent à soutenir, et non à remplacer, les compétences locales.

Lutte contre la peine de mort, les traitements inhumains et dégradants et la peine de mort.

GAPP- Bénin œuvre désormais pour le respect des droits de la personne humaine, et plus particulièrement pour la prévention et la lutte contre la torture et les traitements cruels, inhumains ou dégradants et pour l’abolition de la peine de mort. Pour cela, elle organise notamment :

  • des visites de lieux de détention ;
  • des ateliers de sensibilisation sur les droits des personnes privées de liberté ;
  • des ateliers de sensibilisation des magistrats sur les droits des prisonniers;
  • des actions de plaidoyer auprès des autorités béninoises et des présidents d’institution de la République pour une prison plus humaine et pour l’abolition de la peine de mort ;
  • des ateliers de formation des Officiers de police judiciaire sur les droits des détenus ;
  • des conférences-débats ayant trait aux notions de promotion des droits humains dans les lycées et collèges et le milieu estudiantin;
  • des conférences de presse pour dénoncer les actes de vindicte populaire;
  • des ateliers de sensibilisation, en langue locale, des communautés rurales sur le respect des droits humains.

Le fait de mettre le prisonnier au cœur de toutes nos activités, nous aide à bâtir une relation de confiance avec tous les acteurs et contribuer à l’humanisation des lieux de détention. Garantir que notre organisation est davantage axée sur les prisonniers est un engagement commun envers nos valeurs essentielles de confiance, de travail d’équipe et de responsabilité.